LYCEE DE MONTECH

  • Commune : Montech
  • Maître d'ouvrage : Région Midi Pyrénées
  • Surface : 9820 m2
  • Montant des travaux : concours
  • Architecte associé : Brenac&Gonzalez

Le futur lycée occupe, sur le site Lacoste, situé à l’Est du centre ville de Montech, une situation privilégiée, en rive Sud de l’avenue de Montauban (Départementale 928) et à l’orée de la forêt d’Agre.

 Dans ce quartier en pleine mutation, le futur lycée de Montech en lien direct avec le collège Vercingétorix et le nouvel équipement sportif devra permettre de créer une cité scolaire dynamique à la charnière d’un tissu pavillonnaire éparse composée principalement de résidences d’habitations individuelles.

 Créer un nouvel équipement représente toujours un enjeu urbain fondamental, car outre les questions d’insertion, d’image, d’identité et de représentation symbolique, se posent d’autres interrogations toutes aussi incontournables comme  les liens qu’il faudra tisser avec les tracés urbains existant, pour proposer un parti urbain cohérent avec le génie du lieu.

 Par sa dimension et son programme, ce nouvel équipement représente un double enjeu urbain et architectural.

Son implantation va constituer une pièce urbaine majeure dans le prolongement de la ville bâtie qui va agir fortement sur la transformation et l’identité de ce quartier en pleine évolution.

 Compte tenu de ces données fondamentales, plusieurs objectifs ont guidé notre recherche :

 Recherche d’une implantation cohérente avec le collège voisin et l’équipement sportif pour symboliser un esprit de cité scolaire.

  • Mise en place d’un fonctionnement rigoureux qui facilite les flux et valorise l’enseignement qui y sera développé.
  • Recherche d’une identité architecturale.

 La volumétrie du lycée, comme celle du collège et de l’équipement sportif, par l’importance de leurs échelles, structure et contribue à la fabrication de l’espace public.

 Cet espace public commun qui rassemble ces 3 établissements est donc conçu comme une large agora paysagée qui met en scène et marque par la qualité de ces aménagements et sa taille imposante, la nécessaire symbolique de cette future cité scolaire.

 Aménagée de séquences paysagères ponctuellement vallonnées et largement arborées, cet espace public permet de mettre à distance par une continuité de fossés protecteurs ces établissements et s’anime d’un jeu de passerelles qui franchi à l’image de douves, ces réserves d’eaux.

 Le lycée s’organise dans une même géométrie orthogonale que la volumétrie du collège Vercingétorix.

 Il se développe autour d’une cour centrale qui s’ouvre au niveau du rez-de-chaussée par de larges perspectives sur le paysage Nord/Sud pour donner à lire la profondeur de la parcelle.

 Cette organisation spatiale, permet de libérer ainsi au niveau du rez-de-chaussée un maximum d’espaces libres (parvis, préau en simple et double hauteur, cour de récréation, coursives et galeries, patios, espaces verts paysagers…).

 Autour de ces espaces libres, cet équipement à forte charge symbolique, se construit dans un assemblage rigoureux et aérien.

Cette organisation volumétrique induit ainsi de multiples transparences et assure la perméabilité nécessaire à cet établissement pour qu’il puisse tisser un lien plus fusionnel entre architecture, nature et paysage.

 La restauration se développe en trait d’union entre le collège et le lycée pour mutualiser à terme la cuisine et est mis en relation par une galerie extérieure qui relie ces 2 établissements.

 Enfin, les logements de fonction s’organisent un peu à l’écart au sud de la parcelle et seront accessible depuis la route de Cadars.

 Les logements de fonction sont regroupés dans un esprit de maisons accolées qui s’organisent  de plain pied et bénéficient au Sud d’un jardin privatif.

 Le futur programme d’hébergement l’internant pourra ensuite être implanté en périphérie Sud/Est de la parcelle et sera accessible comme les logements de fonction depuis la route de Cadars.

 Les façades Est et les façades Ouest du lycée qui sont desservies par une voirie seront les façades accessibles pour les pompiers.