BIDART -BATIMENT TERTIAIRE ET LABO

  • Commune : Bidart
  • Maître d'ouvrage : SEM Cré@ticité
  • Bureau d'études : OTCE
  • Surface : 3450 m2
  • Montant des travaux : concours
LES ATOUTS DU PROJET

Ce projet de construction d'un bâtiment tertiaire orienté MED-TECH sur la technopole IZARBEL à BIDART présente de nombreux atouts :

> Efficace et compact

Il s’étale sur un foncier limité, sa compacité permet de maîtriser les coûts de construction et de maintenance/exploitation et permet une proximité des installations techniques en tout point.

> Innovant et modulable

Respectueux des attentes fortes en termes de technique et de maîtrise des consommations, il propose une grande souplesse d’aménagement et provisionne des possibilités technologiques futures.

> Singulier et ludique

Il présente des espaces connectés à son environnement qui offrent de la valeur ajoutée à la collaboration entre SOPHIA GENETICS et IKER HERRIA : bibliothèque et multiactivité en relation avec le campus ; bar des sciences indépendant et profitant du bois et de l’étang ; espaces informels invitant au partage et à la collaboration.

> Sensible et maîtrisé

Nous avons attaché une grande importance à l’élégance de ce bâtiment qui doit porter des valeurs d’exigence et de pérennité tout autant que des valeurs d’innovation et de frugalité.

 

PRINCIPE CONCEPTUEL

> Tordre et distribuer les espaces communs sur chaque étage

Cela nous a permis de respecter les besoins propres à chacun, de garantir leur indépendance et leur sécurité tout en proposant des lieux de rencontres à la genèse de ce projet. Les espaces communs seront reliés par une circulation en façade Sud, côté bois, qui joue son rôle de circulation verticale mais aussi d’espaces informels de rencontre, d’échange, de partage. Nous pensons que nous nous adressons à des chercheurs, des techniciens, des ingénieurs actifs qui sont connectés, multidisciplinaires, habiles avec les codes de la start-up. Ce type de lieu doit les aider à obtenir une autre ambiance que celle plutôt tertiaire des plateaux ou technique des paillasses. Cette balade technique est le coeur du projet.

> Animer l’entrée

Autour d’un atrium et sur 3 niveaux, cette entrée est la vitrine du projet : elle permettra de mettre en avant le savoir-faire de ses deux (ou trois) locataires, de rendre accessible depuis le rond-point certains espaces choisis (bibliothèque, multiactivité, bar des sciences,), de mettre à disposition des besoins programmatiques et techniques.

> Offrir un espace unique connecté à l’étang

Accessible depuis tous les étages et initialement prévu à l’usage seul des usagers du projet, l’espace du bar des sciences peut bénéficier, si vous le souhaitez, à l’ensemble du campus offrant une vraie valeur ajoutée au projet.

 

MATERIALITE - INTEGRATION


Le concept doit se retrouver dans la matérialité du projet :
- Un monobloc béton blanc tramé en éléments de 2.70 m de large qui abritera des espaces de travail.
- Une coursive légère, vitrée, qui logera les espaces communs et cette balade technique. Cet espace est proposé en 2 versions : une version ornée de ventelles, une version avec une protection solaire intelligente intégrée.
Le bâtiment créé sert de soutènement à l’ensemble de la parcelle, ce positionnement naturel dans le talus permet son intégration urbaine côté campus (R+2, acrotère à 11 mètres) et paysagère côté bois et étang. Le projet se positionne en belvédère sur la partie bucolique, il lie le campus au paysage.
Le bâtiment est implanté sur une parcelle minimisée de 8 043 m² y compris le bois (3 884 m²) et laisse ainsi une unité foncière de 9 343 m² disponible pour d’autres opérations.


FONCTIONNALITE – ERGONOMIE


Les laboratoires se situeront au rez-de-chaussée afin de bénéficier de la proximité des locaux techniques et de limiter les descentes de charges dans les étages comprenant potentiellement les équipements les plus lourds. Leurs positions côté Nord, nous autorisent à imaginer des passages de réseaux, cheminées, gaines en façade qui, bien calepinés, peuvent raconter une histoire technique intéressante sur la trame très rigoureuse de la structure béton.
Les bureaux sont libres et permettent un maximum de scenarii différents, notamment des partages en espaces distincts et à taille humaine.


FLUX – MOBILITES – STATIONNEMENT


Nous proposons 2 étages de parking qui nous permettent de positionner 116 places de parking en sous-sol afin de respecter le PLU. Un parking vélos est prévu en prolongation de l’espace d’entrée afin de faciliter son accès.
Nous avons positionné 2 ascenseurs afin de garantir une mobilité à ceux qui en ont besoin ou qui le souhaitent : un à l’entrée côté salle multiactivité à usage plus commun et un côté bar à usage plus privé servant aussi de monte-charge.


MODULARITE ET FLEXIBILITE


Le concept développé ici est très souple :
- Souplesses fonctionnelles et opérationnelles : pour les laboratoires, nous avons adapté notre organisation afin de répondre aux besoins du programme, tout en gardant cette forte liaison laboratoires-bureaux avec des cloisons vitrées côté couloirs. Cette souplesse de conception est à mettre en relation avec la souplesse opérationnelle que permettra ce projet (structure modulaire, trame de 1.35m, menuiseries en prévision de nouvelles organisations,…)
- Des pistes d’économie sont possibles : en avant-projet nous pourrons ensemble auditer notre projet afin de renforcer encore son efficacité financière : réduire certains espaces communs au juste usage (une entrée trop grande, des espaces informels trop conséquents), échanger sur la matérialité des espaces intérieurs et la lecture des façades intérieures nous permettraient d’aller chercher 5/6% d’économie à programme équivalent.